Tout savoir sur le framboisier et le fraisier

LE POTAGER

Ces deux arbustes donnent vie aux deux fruits rouges les plus connus (et les plus délicieux) : la framboise et la fraise.


Mais d’où vient leur nom ?

 

Toi aussi tu aimes bien découvrir les petites histoires qui se cachent derrière les plantes ? Tonton Roland en est un fan absolu, alors compte sur lui pour te partager ce qu'il a découvert en s'intéressant de près à ces fruits rouges emblématiques. Tout a commencé dans la mythologie grecque. Lorsque la mère de Zeus accoucha, elle confia son nourrisson aux deux filles du roi de Crète, pour qu’elles puissent l'élever sur le Mont Ida en cachant son existence à son père, le Titan Chronos. Alors que le nourrisson pleurait, une des deux sœurs, la nymphe Ida, décida de cueillir une framboise blanche pour nourrir Zeus et le calmer. Mais en se baissant, une ronce la griffa, et son sang colora la framboise ce qui la fit devenir rouge. Le framboisier fut donc baptisé Rubus Idaeus, signifiant “ronce du Mont Ida”. Dingue cette histoire non ? Surtout quand tu sais qu'il y a aussi des framboisiers qui donnent des framboises jaunes.


Et alors le fraisier, quelle est son histoire ? L’étymologie du mot fraisier est bien plus simple. En effet, il vient simplement des deux mots “fragaria” qui signifie “odorante” et “vesca” signifiant “comestible”, donnant ainsi le nom botanique du fraisier “fragaria vesca”. C'est vrai que le fraisier donne quand même des fruits à l'odeur envoutante et délicieuse et que c'est une chance que ses fruits soient comestibles. Régalade absolue et garantie avec les fraisiers et les framboisiers.


La plantation

 

Pour ces deux plantes, on te conseille de les planter en terre, mais une culture en pot est tout à fait possible.

Après avoir pesé le pour et le contre pour savoir quel type de plantation choisir, suis les étapes pour que ton arbuste à fruits rouges soit installé comme un roi.

1- Commence par faire tremper la motte de ton arbuste pendant 2 minutes, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de bulles d'air, pour bien hydrater ses racines. Tu peux le faire dans un seau, une bassine ou un évier.


2- Ensuite, si tu plantes en pot, prends un pot plus grand que la motte (pour que les racines aient de la place) avec un trou au fond (pour éviter les eaux stagnantes) et note que les pots en terre cuite sont toujours les mieux car ils sont "respirants" par rapport à tous les autres pots. Mais bon si tu as eu un coup de coeur pour des pots qui ne sont pas en terre cuite, soit rassuré tu peux les utiliser sans problème.

Si tu plantes en terre, creuse un trou qui fait 2 à 3 fois la largeur de ta motte et un peu plus profond que la hauteur de ta motte. Fais juste attention de ne pas enterrer la base de ta plante appelée le collet. Positionne ta motte dans son trou pour vérifier la taille. Puis, pose ta motte dans ton trou et remplis le vide par un 1/3 de terre de bruyère et 2/3 de terre basique. Tasse le tout avec ta main.

3- Mets des billes d'argiles au fond de ton pot ou de ton trou, puis recouvre-les avec une couche de terreau. Ces billes d’argiles vont permettre à l’eau de s’écouler et de ne pas stagner au fond de ton pot ou de ton trou. Astuce de Tonton Roland après des années de test, si ta terre est compacte et argileuse, n'hésite pas à ajouter du sable au fond de ton trou et à mélanger ton sable à ta terre pour la rendre plus légère et faciliter un bon enracinement.

4- Si ton arbuste à fruits rouges est en terre, creuse comme une cuvette (et pas des douves comme si tu construisais un château de sable)  autour du pied de ta plante pour former un réservoir d’eau.  


Pour finir, arrose généreusement ton arbuste (env. 10L = 1 arrosoir si il est en terre) pour que l’eau pénètre bien le sol. Tu peux également le pailler pour limiter la fréquence des arrosages car la 1ère année pour assurer un bon enracinement tu devras bien l'arroser et faire attention à eux pendant les périodes chaudes. 

L’entretien

Une fois que ton framboisier ou ton fraisier est bien installé, il va demander de l’entretien, mais il saura te récompenser avec de généreux fruits rouges.

L’arrosage et l’engrais sont les deux éléments principaux dont tu dois te préoccuper pour entretenir ton arbuste.

 

L’arrosage

Pour un framboisier ou un fraisier en pot, arrose-le environ une fois par semaine, quand la terre est sèche sur environ 1 cm de profondeur.

En terre, arrose ta plante une fois par semaine la première année (sauf s'il a plu) afin de l'aider à développer ses racines, ensuite, il pourra se débrouiller sans toi, sauf en cas de sécheresse, il est préférable de l'arroser.

 

L’engrais

Tes fruits rouges ne sont pas aussi gourmands en engrais que toi en chocolat, une fertilisation par an en mars/avril leur suffira, qu’ils soient en pot ou en terre

 

La taille

Pour que tes fruits rouges vivent une vie paisible, il faut que tu leur coupes les extrémités, au sens propre du terme.


Pour le framboisier : En août, coupe au ras du sol les cannes ayant fructifiées en juillet (elles se dessèchent après la fructification et sont donc inutiles), et en novembre, coupe de 20 à 30 cm celles ayant fructifiées à l'automne.

Pour le fraisier : Retire les tiges rampantes car elles puisent l'énergie du plant principal, et réduit donc sa fructification. Après la récolte, coupe les feuilles mortes ou sèches.

Voilà les bons conseils de Tonton Roland, maintenant, c’est à toi de jouer pour avoir de beaux et délicieux fruits rouges.



Maladies et nuisibles


Le framboisier et le fraisier sont assez vulnérables et connaissent un nombre assez important de maladies ou de nuisibles. Soit rassuré, ils ne peuvent pas faire de crise cardiaque, il ne risque donc pas de mort subite.

Le framboisier peut contracter l'oïdium, la rouille ou la pourriture grise, et peut être attaqué par le tétranyque tisserand.

Heureusement, pour lutter contre tous ses maux, le framboisier n'a besoin que d’un seul remède. Il faut couper les parties infectées et pulvériser du soufre sur ta plante.

En ce qui concerne le fraisier, il n 'est pas sensible aux maladies mais connaît trois ennemis : les limaces, l'iule des fraises et les oiseaux.

Contre les limaces, installe des coupelles avec de la bière dedans pour les attirer et les déplacer ailleurs, et pour lutter contre l'iule des fraises, tu dois seulement pailler ton fraisier. Pour éloigner les oiseaux, tu peux couvrir d'un filet ton fraisier pour éviter qu'ils ne mangent tes fraises.


L’hiver

Ton framboisier est un vrai soldat de givre, et ne craint pas le gel puisqu’il résiste jusqu’à -34.5°C. Sauf si tu es le Père Noël, il n’y aucune utilité à pailler ton framboisier pour le protéger du froid.


Le fraisier est également très rustique et résiste jusqu’à -15°C, donc tu n’as pas besoin de le pailler non plus.


Si tes arbustes à fruits rouges sont en pot, installe-les près d’un de tes murs pour qu’il puisse profiter de sa chaleur tout en étant à l’abri du vent. Paille-les pour qu’il soit bien protégé et qu’il puisse survivre à l’hiver. 


Que faire de tes fruits ?


Les plaisirs simples sont souvent les meilleurs ! Alors une fois que tu as récolté tes fruits obtenus à la sueur de ton front, tu peux les déguster.

Cependant, si tu aimes cuisiner, surtout avec des produits provenant de ton beau jardin, tu peux te lancer dans la confection de diverses pâtisseries.

Tu peux par exemple faire des tartes, des charlottes, des confitures ou même des glaces ! Alors oui, on donne toujours de bons conseils, mais malheureusement, Philippe Etchebest ne fait pas partie de l’équipe Bleen, on t’invite donc à aller chercher des recettes sur le magnifique outil qu’est internet.


Maintenant que l’on t’a dévoilé tout notre savoir, tu peux aller regarder nos framboisiers et notre fraisier pour choisir lequel posera ses racines chez toi !

Articles similaires

L'Ortie on dit oui ! Ail et oignon Rocambole, à table ! Citrouille party Plein de recettes avec les tomates vertes ! Tous les secrets du basilic Tout savoir sur la mâche ! Comment bien gérer son compost ? Protéger tes plantes pendant l'été 3 astuces pour chouchouter ton jardin pendant l'été. Prendre soin de son jardin pendant l'été Comment utiliser son compost ? Comment faire et réussir un bon compost ?

DÉCOUVRE MAINTENANT

les besoins de ta pelouse !

Rentre l'adresse de ta maison ici