Tri à la source des biodéchets : le jardin comme solution incontournable

LE POTAGER

Depuis le 1er janvier 2024, une nouvelle obligation entre en vigueur : le tri à la source des biodéchets. Conformément au droit européen et à la loi anti-gaspillage de 2020, cette mesure s'applique à tous les professionnels et particuliers. Les biodéchets, qui représentent encore un tiers des déchets non triés des Français, sont désormais au cœur des préoccupations environnementales.

Qu'est-ce qu'un biodéchet ?

Selon l'article L. 541-1-1 du code de l'environnement, les biodéchets sont définis comme des déchets non dangereux biodégradables de jardin ou de parc, des déchets alimentaires ou de cuisine provenant des ménages, des bureaux, des restaurants, du commerce de gros, des cantines, des traiteurs ou des magasins de vente au détail, ainsi que des déchets comparables provenant des usines de transformation de denrées alimentaires.

Pourquoi le compostage au jardin est-il essentiel ?

Il est temps d'adopter de nouvelles pratiques environnementales, notamment en installant un composteur au jardin. Cette solution simple permet de valoriser les déchets organiques et de réduire leur impact sur l'environnement. Dans un composteur, tu pourras déposer une variété de déchets, tels que les tontes de pelouse et fauchage, les feuilles mortes, les tailles d'arbustes, les haies et les brindilles, ainsi que les déchets ligneux issus de l'élagage et de l'abattage d'arbres et de haies, les sciures de bois, les écorces, etc.

Quels déchets peuvent être compostés ?

Les déchets alimentaires sont également concernés : restes de repas, préparations non consommées, épluchures de légumes et de fruits, trognons de pommes, feuilles essuie-tout en papier, marcs de café, sachets de thé biodégradables, etc. De plus, les déchets de la maison tels que les cartons (sans le scotch plastique), les journaux imprimés avec de l'encre verte, les feuilles de papier de l'imprimante avec de l'encre verte, les nappes papier, les sacs papier kraft peuvent également être intégrés au processus de compostage.

Utilisation du compost au jardin : un cercle vertueux

Une fois le compost prêt, tu peux le répandre sur la terre de culture de ton jardin. En fertilisant le sol, le compost favorise la croissance des plantes et contribue à la préservation de l'écosystème local. Ainsi, le processus de tri à la source des biodéchets trouve sa finalité en bouclant la boucle : des déchets organiques deviennent une ressource précieuse pour la terre, réduisant ainsi notre empreinte écologique.

Mise en place du tri à la source par les communes

Plusieurs moyens sont disponibles pour mettre en place le tri à la source des biodéchets par les communes :

1. Collecte séparée

Un bac supplémentaire par ménage est mis en place, ramassé par des camions spécifiques, similaires aux poubelles de tri classique.

2. Poubelles collectives

Des poubelles collectives, similaires à celles destinées au verre, sont installées dans les espaces communs pour faciliter le tri des biodéchets.

3. Distribution de composteurs individuels

Les résidents peuvent recevoir des composteurs individuels pour produire du compost chez eux. Il n'est pas obligatoire d'en posséder un, et aucune amende n'est appliquée pour son absence.

Ces actions sont de la responsabilité des communes et des collectivités. Cependant, nous t'encourageons à participer activement en adoptant ces pratiques de compostage au jardin, non seulement bénéfiques pour tes plantes, mais aussi pour la préservation de la nature !

En conclusion, le tri à la source des biodéchets est une étape essentielle vers un mode de vie plus durable et respectueux de l'environnement. En adoptant des pratiques telles que le compostage au jardin, nous pouvons tous contribuer à préserver notre planète pour les générations futures.

Envie de découvrir d'autres façons de réutiliser les ressources précieuses dans nos jardins ? C'est par ici https://mybleen.com/blogs/news/transforme-tes-dechets-de-jardin-en-ressources-precieuses

Articles similaires

Comment apparaissent les moustiques et pourquoi ils envahissent nos jardins si facilement de mars à novembre chaque année ? Gérer mon citronnier : les sages pratiques des anciens Les feuilles mortes : une richesse naturelle pour ton jardin Mon marché au Jardin : récolte de légumes frais en hiver Jack O’ Lantern : citrouilles, légendes et délices d'Halloween Cultiver des aromatiques et légumes perpétuels pour des récoltes durables Premières gelées blanches : Prépare ton potager pour l'hiver Gérer les limaces et les escargots au potager : Conseils pour un jardin sans ravageurs Engrais Verts : Un dernier geste pour ton potager avant l'hiver Protéger les petits fruits des guêpes et des oiseaux tout en préservant l'équilibre écologique Est-ce que tout est en place dans ton jardin à la mi-mai?

Découvre maintenant

les besoins de ton gazon !