Comment faire et réussir un bon compost ?

LE POTAGER

Si tu es ici c’est que ton sens de l’écologie (ou de l’économie) t’y as guidé ! Sois donc bien attentif parce qu’on va te donner nos astuces pour faire un bon compost :


Tout d’abord, qu’est-ce que le compost ?


Le compost est tout simplement un tas de déchets organiques. Ces derniers vont fermenter et se décomposer avec l’action de l’eau, de l’air et de micro-organismes (champignons microscopiques, bactéries, etc…). Une fois transformés, ces déchets seront un engrais naturel très efficace pour ta pelouse ou tes plantes.


Tu as sûrement déjà entendu dire que le compost était une bonne initiative mais tu ne sais peut-être pas pourquoi. 


Alors, pourquoi faire du compost ?


Pour commencer, les déchets organiques que tu mets généralement à la poubelle constituent des coûts énergétiques pour la planète et la société. En transformant tes déchets organiques en compost, tu participes à délester tout le circuit qui va de ta poubelle jusqu’aux décharges et incinérateurs. 


Ensuite, le compost est un produit écologique ! Il te permet d’avoir un engrais obtenu de façon naturelle et riche en matières organiques. Autrement dit, ta pelouse, tes plantes ou ton potager vont l’adorer !
Parce que nous aussi on utilise des produits naturels dans nos formules, on te conseille de jeter un coup d'œil à notre programme engrais adapté à ta pelouse. Pour faire l’analyse de ton sol, c’est par ici.

Maintenant, rentrons dans le vif du sujet.

 Comment faire du compost ?

Étape 1 : Choisis le lieu pour ton compost. Le mieux est de le mettre dans un bac, ou un espace clos, dans un endroit plutôt sec et ombragé.


Étape 2 : Ton compost doit être équilibré en azote et en carbone. Pour se faire, tu dois mettre ⅓ de déchets équilibrés et ⅔ de déchets verts (riche en azote) et de déchets bruns (riches en carbone).
Regarde ce tableau pour savoir quoi mettre dans ton compost.

 
Déchets verts
Déchets bruns
Déchets équilibrés
Epluchures de fruits et légumes
Feuilles mortes
Plantes
Fleurs fanées
Paille, sciure et copeaux de bois
Fleurs
Mauvaises herbes, herbes coupées et mousse
Brindilles
Herbes sèches et foins (sans traitement)
Coquilles d’oeuf (Il faut les casser en petits morceaux et de pas mettre une trop grande quantité)
Carton biodégradable (rouleau de toilette et de sopalin, boîte d’oeuf)
Fumier avec de la paille
Poils/cheveux d’animaux (humains compris)
Papiers (éviter les papiers trop colorés avec beaucoup d’encre)



Attention ! Tu ne dois surtout pas ajouter d’éléments modifiés (viande, produits laitiers, huile etc) car ils attirent des parasites et empêchent à ton compost de bien se décomposer.
 
Étape 3 : Prend soin de ton compost. Garde un œil sur ton compost pour voir s’il s’assèche. Si c’est le cas, arrose le un peu pour l'humidifier mais il ne faut pas que tu le noies non plus. Il faut également que tu le remues de temps en temps pour l’aérer afin qu’il ait suffisamment d’oxygène, mais également pour éviter d'asphyxier tout le quartier avec des odeurs peu agréables. 
Quand ton compost commence à avoir une structure homogène (après plusieurs semaines voire plusieurs mois), arrête de l’alimenter pour finir le processus de décomposition. Puis une fois qu’il est homogène avec une couleur brun foncé et une odeur de sous-bois, c’est qu’il est prêt à être utilisé !

Si cet article t'a aidé, n'hésite pas à le partager autour de toi, on n'a pas toujours les bonnes infos sous le coude alors quand on les a autant les partager au maximum. 

Le savais-tu ? Le compost a évolué en 2024 et de nouvelles règles ont été mis en place par les collectivités, pour ne rien rater ça se passe par ici.

Articles similaires

Comment apparaissent les moustiques et pourquoi ils envahissent nos jardins si facilement de mars à novembre chaque année ? Tri à la source des biodéchets : le jardin comme solution incontournable Gérer mon citronnier : les sages pratiques des anciens Les feuilles mortes : une richesse naturelle pour ton jardin Mon marché au Jardin : récolte de légumes frais en hiver Jack O’ Lantern : citrouilles, légendes et délices d'Halloween Cultiver des aromatiques et légumes perpétuels pour des récoltes durables Premières gelées blanches : Prépare ton potager pour l'hiver Gérer les limaces et les escargots au potager : Conseils pour un jardin sans ravageurs Engrais Verts : Un dernier geste pour ton potager avant l'hiver Protéger les petits fruits des guêpes et des oiseaux tout en préservant l'équilibre écologique Est-ce que tout est en place dans ton jardin à la mi-mai?

Découvre maintenant

les besoins de ton gazon !