Pourquoi pailler ses plantes et comment le faire ?

Pourquoi dois-tu pailler tes plantes ?

La réponse est simple ! Le paillage sert à protéger tes plantes.

Mais, les protéger de quoi ? Eh bien, ça dépend !

Le principal ennemi de tes plantes est l’hiver, et le paillage sert donc à les protéger. En effet, beaucoup de plantes sont sensibles au gel et risquent d’être très abîmées, ou même de mourir, si elles ne sont pas protégées. Alors si tu veux éviter ce triste sort à tes plantes, on te conseille de les pailler !

Même si l’hiver est l’ennemi de la majorité des plantes, l’été peut être une période challengeante pour elles ! Certaines sont très gourmandes en eau, et durant l’été, une partie de l’eau de l’arrosage s'évapore et le sol à leur pied s'assèche beaucoup plus rapidement. Pour que ton sol garde son humidité et son eau en cas de fortes sécheresses, la meilleure chose à faire est de pailler le pied de ta plante. Ce paillage permettra à ta plante de réduire considérablement ses besoins en eau, ce qui te permettra de l’arroser moins souvent. Mais attention ! Il faudra quand même continuer à l’arroser de temps en temps !

La dernière utilisation du paillis consiste à bloquer les mauvaises herbes. On ne va pas se mentir, retirer les mauvaises herbes peut très vite devenir une activité longue et fastidieuse. Alors même si ça peut t'éviter quelques séances à la salle de sport, notre meilleur conseil :  paille ton sol pour éviter l'apparition des mauvaises herbes. En les privant de lumière, avec une couche de paillis assez épaisse (5-7cm), les mauvaises herbes ne pourront pas se développer ni apparaître. Eh oui les mauvaises herbes ont besoin de lumière pour exister, donc pas de lumière, pas de mauvaises herbes. 

Comment pailler tes plantes ?

On va rentrer dans le bulbe du sujet ! Alors retrousse tes manches et enfile tes bottes, on va t’expliquer comment pailler tes plantes pas à pas.

Étape 1 : Désherbe le pied de la plante que tu souhaites protéger puis arrose cet endroit généreusement.

Étape 2 : Choisis le type de paillage que tu veux utiliser 

  • Paillis organique : Tonte de gazon, feuilles mortes, copeaux de bois etc… Ce type de paillis se transforme en humus, c'est-à-dire qu’ils deviennent petit à petit la couche supérieure du sol. On te recommande d'en ajouter durant l’hiver.
  • Paillis minéral : Cailloux ou billes d'argile. Tu peux également utiliser tes pots cassés (et pas seulement les payer si tu vois ce que l'on veut dire;), des coquilles d'huîtres ou de moules pour pailler ton sol !
  •  
  • Paillis plastique : toile en film plastique vendue en rouleau 

Étape 3 : Pose ton paillis en une couche de 7 à 10cm d’épaisseur (sauf pour le paillis plastique). Veille bien à ne pas recouvrir le point de séparation entre la tige et les racines (appelé collet).

Étape 4 : Arrose ton paillis

(Étape facultative : Si tu as mis du paillis organique, jette un coup d’oeil durant l’hiver et rajoutes-en une fois que la couche a diminué)

Étape 5 : Si tu avais mis un paillis pour protéger le pied de ta plante du gel, tu peux le retirer ton paillis au printemps quand le sol commence à se réchauffer (température au-dessus de 10°C)


Tonton Roland te donne 6 erreurs à ne pas reproduire lors d’un paillage

1- Avant de pailler, retire les mauvaises herbes, ta terre doit être en bonne santé avant d’être paillée

2- Ne couvre pas le collet des plantes (partie de la plante entre les tiges et les racines), si c’est le cas, il peut pourrir et faire mourir ta plante.

3- Il ne faut pas oublier d’arroser après avoir posé le paillis et durant l’hiver, tes plantes ont toujours besoin d’eau, même si c’est en quantité bien moindre que durant l’été, en général Dame pluie s'occupe de les arroser naturellement mais si tu es dans le Sud tu peux avoir des journées chaudes et beaucoup de vent qui assèche le pied de ta plante.

4- Il ne faut jamais pailler sur un sol gelé, le réchauffement de ton sol sera plus long.

5- Ne paille pas trop tôt, ni trop tard, si tu pailles trop tard en hiver, tu emprisonneras le froid autour de ta plante et si tu pailles trop tôt, ta plante risque de devenir humide. Pas simple comme conseil, on est d'accord mais en gros ne t'y prends pas quand le froid frappe depuis 1 mois, il faut agir dès les 1ers signes de froid. 

6- Point important : n’oublie surtout pas de retirer le paillis  au printemps, le sol se réchauffera trop, ce qui entraînera l’apparition de parasites qui attaqueront ta plante.

DÉCOUVRE MAINTENANT

les besoins de ta pelouse !

Rentre l'adresse de ta maison ici