Les ollas, un indispensable du jardin.

Les Ollas ou les Oyas doivent regagner leurs quartiers d'hiver, surtout si tu résides dans une région aux hivers rigoureux !

Ils ont la cote depuis quelques années maintenant, on les trouve en pleine terre au potager, dans la serre, dans les carrés potagers, et même dans les pots en intérieur. Du petit Ollas à piquer dans le pot d'une plante verte aux gros pots de 3 à 9 litres d'eau, les Ollas jouent sur leur adaptabilité. Mais, c'est un fait, la technique des Ollas est connue depuis des lustres, dans la Rome Antique, ils étaient déjà utilisés.

Ces poteries d'argile ou de céramique microporeuse sont clairement un système d'irrigation très efficace. C'est par capillarité que ces poteries diffusent petit à petit l'eau contenue dedans. Elles sont enterrées, et en surface, elles ne laissent apparaître que le capuchon qui permet de faire le plein d'eau lorsque le pot est vide. Ce système d'arrosage autonome est non seulement économique, mais aussi écologique et s'adapte donc à toutes les cultures de nos jardins. 

Le seul petit bémol est le risque de gel. Si la poterie reste en terre avec de l'eau dedans et si les gelées sont importantes, l'argile du pot peut fissurer et éclatée. Du coup, c'est le bon moment de déterrer tes Ollas à l'aide d'une bêche, de retirer la terre coller au pot, de les vider et de les hiverner dans un endroit sec et hors gel.

C'est au printemps, lorsque la nature redémarrera et que le sol sera réchauffé qu'il sera temps de les replacer. Au centre d'un carré potager, entre des lignes de cultures, au pied d'un nouvel arbuste... 

DÉCOUVRE MAINTENANT

les besoins de ta pelouse !

Rentre l'adresse de ta maison ici