Croquette chien sans céréales, transition alimentaire saine

ALIMENTATION

 

La transition alimentaire pour nos amis canins est un processus crucial lorsqu'on envisage de changer leur régime alimentaire. Ce processus graduel, consistant à passer d'un type de nourriture pour chien à un autre, revêt une importance capitale pour leur santé et leur bien-être. Effectuer cette transition de manière appropriée permet à leur système digestif délicat de s'adapter en douceur à la nouvelle nourriture, évitant ainsi des troubles gastro-intestinaux et d'autres complications. Dans cet article, nous explorerons les raisons pour lesquelles la transition alimentaire est essentielle, ainsi que les meilleures pratiques à adopter pour une transition réussie et bénéfique pour la santé de nos compagnons à quatre pattes.

Pourquoi passer par une phase de transition alimentaire ?

Le microbiote intestinal du chien

Les intestins de nos chiens abritent une flore digestive appelée microbiote ou microbiome intestinal. Ce microbiote est constitué de divers micro-organismes, notamment les « bonnes » bactéries (environ 100 000 milliards) et levures présentes dans le tube digestif, responsables de son bon fonctionnement. Par exemple, le colon renferme plusieurs milliards de bactéries. Cette flore intestinale est cruciale pour assurer une bonne digestion chez nos compagnons canins. Des études récentes soulignent l'importance de la flore digestive dans le maintien de la santé générale de nos animaux, notamment en ce qui concerne l'immunité et la prévention de certaines pathologies telles que l'obésité et le diabète sucré.

Le microbiote intestinal forme un écosystème complexe et fragile qu'il convient de préserver. Il s'adapte au régime alimentaire grâce à la sécrétion d'enzymes digestives spécifiques à chaque nutriment. Le système digestif de nos amis à quatre pattes est délicat et s'adapte moins aisément que le nôtre aux changements.

Les risques de ne pas faire de transition alimentaire

La transition alimentaire est cruciale pour plusieurs raisons, et ne pas la faire correctement peut entraîner divers problèmes de confort et de bien-être pour notre animal de compagnie. Voici les raisons pour lesquelles il est important d’en faire une :

Prévention des troubles digestifs : Les chiens ont des systèmes digestifs sensibles, et un changement soudain peut provoquer des troubles digestifs tels que diarrhées, vomissements, constipation, ou ballonnements. La transition alimentaire permet à leur système digestif de s'adapter progressivement à la nouvelle nourriture.

Ton chien à tendance à avoir des problèmes digestifs ? Nos experts ont préparé un article pour t'accompagner dans ce type de problème.

Maintien de l'équilibre nutritionnel : Les différentes marques ou types d'alimentation (pâtée en boite, nourriture humide, matière d'alimentation sèche, aliment médicalisé...) peuvent avoir des compositions nutritionnelles variables. Une transition graduelle permet au corps du chien de s'ajuster aux nouveaux nutriments sans perturber l'équilibre nutritionnel.

Réduction du stress : Un changement brusque dans leurs habitudes peut créer du stress chez certains. La transition progressive minimise le stress associé à un changement majeur dans la routine alimentaire.

Adaptation aux intolérances alimentaires : Certains peuvent être sensibles à certains ingrédients. Une transition lente permet de détecter plus facilement les réactions allergiques ou les intolérances alimentaires, car les symptômes peuvent se manifester progressivement.

Prévention des comportements alimentaires sélectifs : Certains peuvent être très sélectifs en ce qui concerne leur mets. Une transition graduelle peut aider à éviter que le chien ne devienne difficile à nourrir en raison d'un rejet soudain de la nouvelle alimentation.

Maintien de l'appétit : Certains peuvent refuser de manger une nouvelle recette si elle est présentée brusquement. Une transition progressive favorise une adaptation en douceur, maintenant ainsi son appétit.

Qu’est-ce que je dois surveiller durant la transition alimentaire ?

Selles : Observe les selles. Des selles molles, diarrhéiques ou constipées peuvent indiquer une difficulté à s'adapter. Si cela se produit, ralentis le processus de transition. Si cela perdure au delà de la période de transition alors consulte ton vétérinaire.

Appétit : Surveille son appétit. S'il refuse de manger la nouvelle nourriture ou montre une diminution d'appétit, cela peut être un signe de désagrément

Niveau d'énergie : Un changement alimentaire peut parfois affecter son niveau d'énergie.

Comportement général : Observe le comportement général de ton chien. Des signes de malaise, d'agitation, de léthargie ou de signes inhabituels peuvent indiquer des problèmes liés à la transition alimentaire.

Allergies ou intolérances : Sois attentif aux signes d'allergies ou d'intolérances alimentaires, tels que des démangeaisons, des rougeurs cutanées, des vomissements, ou des diarrhées. Si tu observes ces symptômes, consulte ton vétérinaire.

Hydratation : Assure-toi qu'il ait accès à de l'eau fraîche en permanence. Une transition alimentaire peut influencer la consommation d'eau, alors surveille son hydratation.

Poids corporel : Surveille le poids de ton chien adulte pendant la transition. Un changement significatif de poids, qu'il s'agisse de perte ou de gain, peut nécessiter une adaptation du plan alimentaire.

Comment organiser la transition dans sa gamelle ?

Transition sur 15 jours :

Jours 1 à 4 : Mélange 25 % des nouvelles croquettes avec 75 % des anciennes. Jours 5 à 7 : Passe à 40 % de nouvelles croquettes et 60 % d'anciennes. Jours 8 à 10 : Opte pour un mélange équilibré de 50 % de chaque. Jours 11 à 13 : Augmente la proportion de nouvelles croquettes à 75 % et réduis à 25 % les anciennes. Jours 14 et 15 : Propose uniquement les nouvelles croquettes.

Transition sur 7 jours :

Jours 1-2 : Mélange 75 % des croquettes actuelles avec 25 % des nouvelles. Jours 3-4 : Passe à un mélange égal des deux types de croquettes. Jours 5-6 : Réduis les anciennes croquettes à 25 % et augmente les nouvelles à 75 %. Jour 7 : Donne uniquement les nouvelles croquettes.

Il est important de trouver le bon équilibre dans la durée de la transition alimentaire :

Une transition trop courte risque de ne pas laisser suffisamment de temps au microbiote intestinal de s'adapter.

À l'inverse, une transition trop longue pourrait perturber l'évolution de la flore intestinale, chez Bleen, nos vétérinaires - nutritionnistes recommandent une adaptation en 15 jours maximum.

Opter pour une transition alimentaire s'étalant sur une période de 15 jours présente plusieurs avantages significatifs pour la santé et le bien-être que tu aies choisi des recettes au poulet, avec ou sans riz, à l'agneau, avec des pâtes, de la volaille, du poisson, des légumes, pour petits chiens ou pour chiot ou encore des croquettes royal canin, purina ou eukanuba, la logique est la même. En résumé quelque soit la nourriture pour chien, le pedigree, la race, l'âge, le poids, il est clé de réaliser cette transition. Cette approche permet à son organisme de s'adapter progressivement, réduisant ainsi les risques de troubles digestifs tels que diarrhées, vomissements ou ballonnements. De plus, en étalant la transition sur une période plus longue, tu réduis également le stress associé à ce changement majeur dans la routine alimentaire de ton animal de compagnie.Une transition sur 15 jours offre également plus de temps pour surveiller attentivement ses réactions à la nouvelle nourriture, ce qui permet de détecter plus facilement les allergies, les intolérances alimentaires ou d'autres problèmes de santé potentiels. Cela favorise ainsi une prise de décision éclairée et une adaptation en douceur.

Certains peuvent être plus sensibles aux changements alimentaires que d'autres. En introduisant lentement les nouvelles croquettes, tu leur donnes le temps nécessaire pour s'habituer progressivement aux changements, favorisant ainsi une adaptation plus harmonieuse. De plus, cette approche aide à maintenir son appétit en minimisant le risque qu'il refuse de manger en raison d'un changement soudain dans sa nourriture.

En résumé, une transition alimentaire sur 15 jours offre une approche prudente et bienveillante pour introduire une nouvelle nourriture à ton chien, réduisant les risques pour sa santé digestive, minimisant le stress associé au changement alimentaire et favorisant une adaptation harmonieuse.

Pour faciliter cette transition, tu peux envisager de lui donner des probiotiques. Ces produits renferment des micro-organismes vivants qui aident à renforcer la flore intestinale. Cela favorise une adaptation plus aisée du microbiote intestinal pendant la transition alimentaire.

Astuce ! Tu peux également humidifier légèrement les croquettes pour en intensifier l'arôme et le goût, ce qui pourrait rendre la nouvelle alimentation plus attrayante pour ton chien. Enfin, récompense le avec des friandises pour l'encourager et le féliciter lors de ses repas. Veille simplement à choisir des friandises de qualité pour ne pas perturber son système digestif.

Pourquoi opter pour des croquettes sans céréales de qualité ?

Lorsque tu envisages de changer l'alimentation de ton animal de compagnie, il est crucial de privilégier des ingrédients de haute qualité pour l’aider à préserver sa santé et son bien-être. Il t’incombe de choisir des produits préparés de manière saine et naturelle afin de renforcer le système immunitaire de ton fidèle petit compagnon. L'évaluation de la qualité des croquettes premium Bleen repose sur plusieurs critères essentiels, englobant des aspects à court, moyen et long terme.

À court terme : appétence et tolérance digestive Les premiers jours d'introduction des croquettes Bleen permettent d'évaluer l'appétence, c'est-à-dire l'attrait gustatif, ainsi que la tolérance digestive. Une réponse positive à ces deux aspects indique une acceptation optimale et une digestion confortable. Il est important de noter que l'attrait gustatif ne doit pas être le seul critère de sélection. Il est recommandé de tester une croquette sur une durée minimale d'un mois pour évaluer ses effets à moyen terme. La santé de ton chien doit être le principal indicateur de choix, plutôt que sa seule appétence.

À moyen terme : évolution de la masse corporelle et du pelage Sur une période moyenne, surveille l'évolution de la masse corporelle de ton chien ainsi que l'état de son pelage. Une croissance saine et un pelage brillant sont des indicateurs de l'adéquation nutritionnelle des croquettes Bleen, reflétant un apport équilibré en nutriments.

À long terme : bonne santé globale Sur le long terme, les croquettes que tu choisis doivent contribuer à maintenir sa bonne santé globale. Elles doivent notamment prendre soin de ses organes vitaux, tels que ses reins, qui sont souvent affectés par des croquettes de mauvaise qualité et peuvent entraîner des problèmes urinaires. L'alimentation de ton chien doit l'accompagner tout au long de sa vie, en lui offrant les meilleurs apports adaptés à son bonheur et à son confort.

Il est important de rester vigilant vis-à-vis des recommandations des vétérinaires, car ils ne sont pas tous formés à la nutrition et à l'éthologie canine. En choisissant des croquettes de qualité, tu contribues activement au bien-être et à la santé à long terme de ton compagnon fidèle.

Garde en tête qu'il est important de leur offrir un aliment diététique complet, si tu peux, favorise l'aliment bio, l'aliment complet et riches en protéines. Une bonne nourriture pour chien ne nécessitera pas forcément de compléments alimentaires.

Articles similaires

Comment calculer la bonne dose de croquettes à donner à mon chien ? Comment bien nourrir ton chien, quelles croquettes adaptées à ses besoins ? Les croquettes Bleen : aliment sec idéal pour ton chien L'obésité et les maladies chroniques chez les chiens : comprendre les causes et trouver des solutions Gérer les problèmes digestifs chez les chiens : signes, intolérances alimentaires et solutions

Découvre maintenant

les besoins de ton gazon !